Rechercher
  • Julie Asselin

Au royaume de Julie

Mis à jour : 9 juin 2019


magazine CHEZSOI/CASA TV - Intéressant: deux galettes de sol attendent les visiteurs. Tapis (HomeSense), vase et fleurs (Fleurs & Distinction).

Notre collaboratrice Julie Asselin a usé de son talent pour faire de son intérieur une succession d’espaces savamment agencés. Au gré de ses intuitions, elle s’amuse à personnaliser les tendances afin de créer des atmosphères toujours empreintes d’élégance.


DÉCOUVREZ D'AUTRES MAISONS QUI VOUS FERONT RÊVER


Amoureuse de la décoration, Julie Asselin affectionne les aménagements de caractère, auxquels on a accordé un grand souci du détail et de la finition. Appréciant les aires ouvertes, elle est intervenue lors de la construction de sa maison pour modifier le plan du rez-de-chaussée, afin que celui-ci forme un grand carré, un type d’espace avec lequel elle aime particulièrement travailler.


Pour intégrer le bureau au reste de l’aménagement, Julie a repris le même tissu que celui des chaises de la salle à manger (David Elmaleh, rembourreur).

Soif d’espace

Le décloisonnement des zones est l’élément central du travail de Julie Asselin, puisque pour elle, cela s’avère essentiel à la réalisation d’aménagements cohérents visant à créer ce qu’elle décrit comme «une expérience esthétique globale». Ainsi, par le rappel d’objets, de textures et de tissus bien agencés, la designer s’applique à concevoir des intérieurs parfaitement coordonnés et actuels.


Le séjour s’articule autour d’une disposition classique mettant en valeur un rangement intégré, un canapé d’angle garni de coussins (David Elmaleh, rembourreur) et une table basse en verre miroité (Fraser).


Noir et blanc

Prolongeant le comptoir de l’îlot, une console en verre miroité et au piètement croisé (Décor inc.) se transforme en desserte, le temps du repas.

Julie a conçu son décor en privilégiant le noir et le blanc dans le but de maximiser les effets théâtraux au sein de la pièce. Par conséquent, c’est la répétition des agencements bicolores et celle des contrastes nets qui assure le maintien de l’unité visuelle entre les différentes zones du rez-de-chaussée.


Pour sa cuisine, la styliste a imaginé un îlot surmonté de suspensions métallisées et des armoires intégrées. L’espace culinaire est on ne peut plus raffiné.


Glamour... pour toujours

1) Une grande glace (Ô Miroir) posée au sol égaie la salle à manger en modulant la perspective par jeux de réflexion. 2) Placés devant la fenêtre habillée de persiennes, le fauteuil argenté et la table d’appoint en inox (Maison Corbeil) créent un charmant coin lecture. Le jumelage de deux formats de chaises contribue également à animer le décor.

Les réalisations de Julie Asselin se distinguent par le fait qu’elles peuvent apporter un zeste de glamour et de finesse aux aménagements. Ne faisant pas exception à la règle, la salle à manger arbore un décor chic élaboré à partir d’un miroir surdimensionné, d’objets en argent, d’un lustre à pampilles et pendeloques de cristal et d’une sélection de motifs classiques qui sont la signature de la designer.


Ambiance au féminin



1) L’intégration d’éléments de style baroque est tendance, et la chambre de Julie en fait foi: miroir au cadre ouvragé (Design Louis George), tables gigognes aux pieds élégamment courbés et fauteuil à l’ancienne. 2) Installé au-dessus de la commode (Fraser) et encadré par deux chandeliers (HomeSense), le téléviseur se fond dans le décor.

Outre les teintes pastel, la chambre comporte plusieurs éléments traditionnellement associés aux univers féminins, tels un lustre en cristal, un miroir de plain-pied, des fauteuils baroques argentés à dossier ajouré, des meubles blancs, des lampes de chevet, un guéridon, une literie immaculée et des arrangements floraux. Malgré son cachet romantique, le style de la chambre demeure fidèle à l’esprit classique de la maison.


66 vues
RESTEZ EN CONTACT
  • White Instagram Icon